dimanche

Découverte du jour.

Vous pensiez que les cranberries / canneberges ne se récoltaient que comme les fraises, les framboises, les myrtilles ?
Moi oui !

Eh bien hier, grâce à un livre de "chick lit" (un livre pour "poulettes", pas de la grande littérature quoi !) j'ai appris ce qu'était une tourbière et j'ai découvert comment se passait la récolte de ces merveilleuses baies rouges pleines d'antioxydants.


Loulou a visionné avec moi, nous serions presque tentés par l'aventure !! Dans quelques années je chercherai sans doute à faire du woofing avec les garçons et si c'est possible au Québec ce serait génial.

Le Duc de Malborough s'en va-t-en guerre.


Qui ne connaît pas cette chanson populaire? On l'a chante même au Québec ou dans les Dom-Tom !

Mais connaissez-vous l'origine de cette chanson ?

Maintenant nous la connaissons, en tout cas pour la partie Malbrouck. Vous pouvez retrouver l'historique plus complet sur ce site : France-Pittoresque.

Reprenons notre découverte dans l'ordre.

Nous sommes allés en vacances à Minorque il y a deux semaines. A la fin de notre séjour, avant de reprendre l'avion à l'aéroport de Maon, nous avions un peu de temps devant nous alors nous avons fait quelques kilomètres de voiture (tout est à quelques kilomètres sur cette île ! ), direction Es Castell.



Là, les Anglais ont construit de 1720 à 1726 un fort pour défendre leur île contre les Français. Minorque était un point clé pour l'Angleterre qui grâce à ce gros caillou avait un port dans la Méditerranée. Ils décidèrent d'appeler ce fort du nom du général John Churchill, 1er duc de Malborough, décédé en 1722 après quasiment 50 ans de bons et loyaux services pour la Couronne.



Si vous avez l'occasion de vous rendre à Minorque, nous vous conseillons vivement la visite de ce fort. Une visite peu coûteuse, intéressante et ludique.



Si intéressante que nous avons découvert que ce duc était celui de la chanson "Malbrouck s'en va-ten guerre" . Tiens mais en parlant de Malbrouck....

Mais oui, à 1H30 de route se trouve le château de Malbrouck ! Serait-ce lié ?

Eh bien oui, le Duc de Malborough a livré bataille en Lorraine pendant la guerre de Succession d'Espagne. Il est resté 15 jours au château de Mensberg qui a pris son nom à sa réfection en 1998. Au bout de ces 15 jours de sièges face aux soldats français, il a levé le camp sans se battre, faute de renforts allemands. La chanson date de plus tard, de la bataille de Malpaquet aux Pays-Bas espagnols.

Aujourd'hui, nous avons donc profité des Journées du Patrimoine pour aller voir ce château (il était temps au bout de 4 ans en Lorraine ! ) et découvrir sa superbe exposition Samouraïs et Chevaliers.



Le château est magnifique, il a été restauré avec de grands moyens et c'est un réel plaisir de se promener dans ces lieux, de salle en salle, de tour en tour en passant par les chemins de ronde.
L'exposition était vraiment intéressante et vous pouvez vous y rendre jusqu'au 30 octobre 2016.
Nous avons passé 2h sur place, il y avait très peu de monde (un dimanche pendant l'heure du repas c'était LA bonne idée ! ) et les garçons sont sortis ravis ce qui est important pour nous.





Pour les fans de généalogie, le duc de Malborough est l'ancêtre de Winston Churchill et aussi de Lady Diana, donc des princes Harry et William ... Le monde est petit ! Surtout dans les grandes familles aristocrates !! 



vendredi

JIPLI 2016

10 ans de JIPLI déjà. Pour nous je crois que c'est seulement la deuxième fois qu'on participait réellement à cette rencontre. La dernière fois ça devait être à Vesoul il y a quatre ans.

Voici un copié-collé du site de la JIPLI:

Qu'est-ce la JIPLI ?

Depuis 2007, des personnes qui ont choisi l'instruction en famille pour leur(s) enfant(s) se regroupent en province et à Paris pour revendiquer la liberté pour tous de choisir le mode d'instruction qui leur convient : à l'école, qu'elle soit publique, privée sous contrat ou hors contrat, à distance ou en dehors de l'école dans le cadre de l'instruction en famille. La JIPLI a lieu partout en France et dans le monde le 15 septembre ou dans le courant du mois. Chacun est libre d'organiser localement un pique-nique, des ateliers, des jeux, ... Pour passer une annonce, il suffit d'envoyer un message au webmaster du site : jipli at jipli.org ou d'aller dans la rubrique sur le côté gauche de la page d'accueil et cliquer sur "Passer une annonce".

Les Enfants D'Abord (LED'A) : www.lesenfantsdabord.org
Libres d'Apprendre et d'Instruire Autrement (LAIA) : laia.asso.free.fr/
Choisir d'Instruire Son Enfant ! (CISE) : www.cise.fr/

Nous nous sommes donc réunis hier à Arnaville ( 57) dans un village assez central pour que des familles de toutes la Lorraine se rencontrent, je devrais même dire de toute la Grande Région Grand Est ! En effet il y avait une famille de Mulhouse et je suis ravie qu'ils soient venus parce qu'on est repartis avec de beaux badges :)

Si je ne me trompe pas nous étions une quinzaine de familles et une bonne trentaine d'enfants si ce n'est plus. De grands espaces, de l'eau, des tables de pic-nique... seul le soleil n'a pas voulu participer à ce bel échange.

Alors que je ne suis pas spécialement militante à ce sujet, j'ai été ravie de répondre aux questions des journalistes présents. J'espère que le rendu sera intéressant. Quand on discute avec des gens extérieurs, forcément on parle surtout du positif, alors qu'avec des proches on peut avoir tendance à se plaindre... alors ça rebooste de voir tout ce qu'il y a de bien dans ce choix de vie !

Les garçons se sont fait plutôt des copines que des copains et ça ne m'étonne pas ;) ils ont pu faire décoller des fusées à eau, courir partout, se cacher, grimper... c'était chouette !

Je n'ai pas pu échanger avec tout le monde de la même manière que les garçons n'ont pas joué avec tous les enfants. C'est ça aussi l'IEF, des personnes différentes, des façons de faire différentes selon les familles, selon les enfants au sein des familles aussi, et même selon les jours ! Mais nous avions tous un point commun : nous voulons garder notre Liberté d'Instruction ...









Enfin, ce matin j'ai eu la chance de recevoir le certificat de déclaration d'IEF des garçons et .... comment leur dire ?
Comment leur faire comprendre que non, je ne coche pas chaque année les acquis des enfants sur les grilles du socle commun ? je devrais ???
En tout cas chaque année je range le courrier complet et du coup j'ai un peu beaucoup de socle commun !  Il ne devait pas changer cette année d'ailleurs ?





mardi

Happy Birthday Boy !



Aujourd'hui serait le centenaire de Roald Dahl et pour l'occasion nous participons comme vous le savez peut-être déjà, à un défi lecture toute l'année. Nous avons donc terminé notre premier livre : Moi, Boy. Une sorte d'autobiographie de sa naissance à 1939...
Les garçons et moi avons vraiment apprécié ce récit de la jeunesse de Roald Dahl.
Tout d'abord parce que lire quelques pages d'un roman a ses enfants est un moment privilégié. Il n'y a quasiment pas d'images et leur attention, pour peu que le sujet les intéresse, est totale. Ensuite parce que l'écriture de Roald Dahl est passionnante, on se retrouve plongé dans son univers et en ce qui concerne ce livre, sa vie. On partage alors ses peines, ses amitiés, ses farces, ses douleurs, ses sentiments... On se retrouve avec lui dans la confiserie, soulevant le couvercle du bocal de boules magiques, on passe de merveilleuses vacances en Norvège à la découverte des petites îles sauvages, on souffre de la dureté des pensionnats anglais...

"Durant toutes mes études, j'ai été horrifié par ce privilège accordé aux maîtres et aux grands élèves d'infliger des blessures, parfois très graves, à de jeunes enfants. Je ne pouvais m'y habituer. Je n'ai jamais pu."


Pour le côté IEF, les choix sont vastes. Les garçons ont écrit une petite critique du livre avec un dessin. Je pense que cette semaine nous approfondirons en faisant peut-être une carte heuristique à propos de Roald Dahl, un arbre généalogique de ce dernier et des garçons, une carte d'identité de la Norvège, un portrait de Miss Pratchett ou de la surveillante... Peut-être aussi une histoire comme celle inventé par le père de Thwaite pour décourager les enfants de manger des bonbons (bien que la vérité soit suffisante chez nous).


 N'hésitez pas à vous rendre sur le blog de Chicky Poo pour suivre les participations des autres lecteurs.