dimanche

Semaine japonaise

Pour suivre l'intérêt, plutôt la passion! des garçons pour le dessin animé Olive et Tom, nous avons fait des découvertes sur le Japon.

Loulou lit chaque soir plusieurs tomes du manga Captain Tsubasa qui a inspiré le dessin animé que Monsieur Papa et moi regardions quand nous avions 10-12 ans, à l'époque du Club Dorothée. Nous regardons depuis plusieurs années les merveilleux dessins animés des Studios Ghibli, principalement de Miyazaki, comme Mon voisin Totoro, Kiki la petite sorcière, Ponyo, etc. Voilà pour nos connaissances nippones!

Lundi dernier nous avons découvert les arts martiaux japonais grâce à de nombreuses vidéos sur youtube. Nous avons approfondi nos connaissances en Sumo en passant à la pratique!



Et le lendemain j'ai même réussi à préparer le traditionnel Chanko-Nabe, version végétarienne par contre!



Côté lecture j'ai emprunté un très bon guide pour apprendre les bases du japonais, qui contient non seulement des phrases types mais aussi des informations culturelles. 


J'ai donc pu réaliser un chapeau de samouraï en origami après avoir fait des rikishi (lutteurs de sumo) et avec Loulou nous nous sommes lancés dans de la gravure sur polystyrène pour faire des estampes. Quoi de mieux pour modèle que notre Totoro préféré? Enfin Loulou lui a fait le chat-bus :) je ne montre pas le résultat parce qu'on va finir par le poster en vrai, un jour...





Pendant ce temps, Coco s'est fait des rampes de skate et de BMX avec les chutes de polystyrène !

Concernant ce bouquin, vraiment il est parfait pour quelqu'un qui irait au Japon. Comme Antoine de Maximy . On a regardé "j'irai dormir chez vous, au Japon" . Je trouve ça bien comme "documentaire" pour les garçons parce que c'est la vraie vie des vrais gens et par exemple l'intérieur de la maison du couple de japonais, à la fois moderne et traditionnel, on ne peut pas trouver ça ailleurs. Un joli aperçu...



Au son des rondes, comptines et berceuses du Japon, nous avons aussi lu l'histoire de
Jotaro le petit samouraï ( ce qui nous a permis de découvrir la cérémonie du thé par exemple ) et l'histoire de la grand mère qui sauva tout un royaume, un beau conte pour penser à respecter les anciens qui en savent parfois beaucoup.




Découvertes mathématiques ou le raté de la semaine

Qu'il est dur d'être un parent instructeur en France (peut être ailleurs aussi mais autant parler de ce que je connais! ) enfin qu'il est dur pour moi de l'être! Dans ma constante envie de bien faire, de faire le mieux possible, je m'engage sur des chemins qui sont parfois trop raides pour moi et le découragement me gagne au bout d'un moment... L'envie d'être intégrée et aimée vient parasiter mon écoute des enfants.

Il y aussi les vieux démons qui surgissent du passé... je me surprends à demander à Loulou du travail comme si je devais lui faire faire des devoirs pour le lendemain. Bien sûr l'idée que le contrôle de l'EN peut avoir lieu bientôt n'est pas étranger à ça. Comment faites-vous pour laisser la peur de côté?  http://www.meirieu.com/ECHANGES/lepri_peur.pdf

Bref, ce mois-ci j'avais décidé qu'on ferait des maths.

Les Frères Lyons nickel, on a bien avancé. Il y avait des manipulations, des scénarios et pour Loulou ça va quand c'est comme ça.

Des polycopiés de Lubienska pour vérifier que les unités, dizaines, centaines et milliers sont acquis. OK.

En fait en écrivant et en cherchant ce qu'on a fait je me rends compte qu'on a fait beaucoup et je n'en avais même pas pris conscience. Trop occupée que j'étais à ne voir que ce qui avait été difficile...

Loulou a retrouvé son cahier de vacances "Petit Pied", je l'avais acheté il y a longtemps, dans sa période Petit Pied et on l'avait à peine ouvert vu le niveau. Mais là il a vu 7 ans dessus donc on a regardé, on a fait les pages de maths. Et il y avait des soustractions posées.

Bien...

Autant ça a l'air facile comme ça, autant une fois qu'on a le nez dedans on se rend compte que 23 ans nous sépare de l'apprentissage de cette opération. Comme quand on tente d'expliquer à Coco que pour faire le son "ch" il faut mettre sa langue comme ça... oui comme ça.... essayez d'expliquer comment on fait "ch" à un enfant qui fait "s"... oui, mea culpa, nous ne sommes ni orthophoniste (si quelqu'un a des infos à ce sujet sur l'âge où il faut s'inquiéter du zézaiement...) ni instit. Et pour une fois, oui, j'avoue que j'étais un peu paumée. Bon sur les maths je savais bien que ça arriverait... mais sur le niveau CE1 je ne pensais pas!

Je vous explique:


Quand j'ai commencé à expliquer à Loulou que 4-8 ce n'est pas possible et que donc on dit 14 -8 et que la retenue on la met ensuite en bas.................... eh bien il y a eu un grand vide dans ma tête. Pourquoi fait on ça? et pourquoi on passe d'un plus 10 en haut à un +1 en bas............???????????   Oui j'assume, je me suis trouvée très bête sur le coup! J'ai du réfléchir genre jusqu'au lendemain (toute seule, sans même chercher sur le net!! ) et j'ai finalement compris que la retenue ne devenait pas +1  mais + 1 dizaine ou centaine etc...



Wouah!!! on est loin de la découverte de l'an dernier où j'avais compris ce qu'était un nombre premier mais ça m'a fait un bien fou! Peut être qu'il y a longtemps je l'avais su et compris (quoique le CP et le CE1 ayant été des moments émotionnellement chargés ce n'est pas sûr ) en tout cas je le faisais par automatisme et sans comprendre.

Alors encore une fois merci l'IEF! Et merci Loulou de ne pas tout gober. J'accepte difficilement qu'il ne comprenne pas quelque chose, comme si c'était moi qui était nulle dans mon rôle. Alors que juste il n'est pas prêt ou que juste je lui parle d'un truc que je ne comprends pas moi même!

Du coup on a fait une fin de semaine très relax suite à ça :)


lundi