vendredi

Poèmes de Maurice Carême

Après avoir lu "La naissance des tatous" de Rudyard Kipling pour finir notre "voyage" outre-atlantique, nous avons amorcé notre atterrissage vers l'Automne. J'adore les poèmes de Maurice Carême et j'ai reçu un recueil à Noël. J'ai trouvé dedans "La pomme rouge" que je trouvais assez adapté pour la transition.
Loulou l'a lu et j'ai pu constater les progrès qu'il a fait en lisant chaque soir pendant 1 à 2h des BD (Schtroumpfs, Astérix) ou son manga "Captain Tsubasa".

La pomme rouge

Assis contre un gros tas de bois
Je savoure une pomme rouge;
Tout autour de moi, je ne vois
Que de menues fourmis qui bougent.

Le bonheur, serait-ce cela?
Calmement, j'écoute mon coeur
Battre, encor plus léger que moi,
Au milieu des menthes en fleur.

Je regarde le ciel ranger,
A coups de brises, ses nuées.
Le soleil cire ses souliers.

Moi, je mange ma pomme rouge,
Bougeant comme le monde bouge,
Ingénument, sans y penser.

Et dans la foulée j'ai lu "La vache" qui se trouvait page précédente.

La vache

Je regarde la vache,
La vache me regarde.
Elle mâche, elle mâche,
Pansue et goguenarde.

Lentement, elle arrache
Des feuilles de moutarde,
Puis elle me regarde,
Goguenarde, la vache.

Faut-il que je me fâche?
Non, non, je la regarde
Et, comme par mégarde,
Lui montre son attache.

Comprend-elle, la vache?
Hé! toujours goguenarde,
Doucement, elle arrache
Sans que j'y prenne garde,
Mon lacet... et le crache.

Je l'ai trouvée amusante et parfaite pour comprendre l'idée d'un poème et de ses rimes. Nous ne nous sommes pas attardés, ce genre de "leçon" coule de source pour moi, je ne veux pas lasser! Par contre comme je butais sur "goguenarde" et que Loulou aussi, nous avons sorti le dictionnaire de mon grand-père (c'est comme si j'ouvrais un coffre au trésor pour Loulou!) et cherché ce mot. Révision de l'alphabet en passant, merci Chanta Goya.



Pour terminer Loulou a donc écrit dans un cahier (pas pour faire comme à l'école, juste pour avoir une trace pour le contrôle) "Bernard est goguenard" et comme sur la page suivante il y avait un gorgerin de dessiné, nous avons découvert ce mot et sa signification et Loulou a aussi écrit "le chevalier a un gorgerin".
De son côté, Coco a qui j'avais décalqué un Playmobil (maudite imprimante!! je ne me rappelais plus du plaisir de décalquer / recalquer / repasser au stylo!) l'a colorié puis a écrit Playmobil en s'y reprenant autant de fois que nécessaire sans se décourager, puis il a voulu écrire chevalier. Je pense me lancer dans un "curriculum playmobil" l'an prochain avec lui    :o)

dimanche

Planning octobre - bloc langage autour des fables

Le mois d'octobre sera consacré aux fables:

Le lion et le rat



La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf (que nous connaissons déjà  sous forme de conte)
Le corbeau et le renard , sûrement sur une semaine entière parce que par respect pour mon grand père il va falloir l'apprendre en argot!   Un lien qui donne des idées aussi, l'argot de Pierre Perret ou l'humour de Queneau... Je ne sais pas si c'est abordable pour Loulou, on verra sur le moment.
J'hésitais mais ce lien me fait me décider pour l'incontournable "la cigale et la fourmi".
Des sites sur lesquels je vais sans doute m'appuyer:

je crois qu'on a de quoi bien travailler! 
Je mettrai sur la page facebook les photos, les vidéos et les autres ressources que je trouverai en rapport avec les animaux des fables.





samedi

Que lit-on?



L'avis de Ricochet est tellement parfait que je le colle! Nous on adore! Surtout quand on sait que j'ai tricoté une "cotte de mailles" à Chevalier Coco il y a quelques jours...


L'AVIS DE RICOCHET

« Dans un coin du Moyen-Age » vit tranquillement Xavier le jardinier. Un jour, il part à la guerre pour son roi. Mais son cheval refuse de se battre sans cotte de mailles, et entraîne bientôt derrière lui toutes les autres montures.
Pastel et encre sur papier gros grain, le trait vif de Martine Bourre croque un Xavier un peu ahuri et un cheval généreux autant que décidé. Le décor naturel s’inspire ouvertement des enluminures, avec des entrelacs de branches et de chardons, des détails d’animaux… Des scènes symboliques (travaux aux champs, adoubement du chevalier) alternent avec des situations plus débridées, tel l’essayage de la cotte de mailles par le cheval. Au fond, les destriers inventent ni plus ni moins que la grève, slogans syndicalistes à l’appui : « Cottes en plomb ! Boulons ! Pompons ! Protection ou désertion ! Pas de discussion ! ». La langue simple, si elle reprend des termes de l’époque, sonne aussi de manière très orale, pleine de vie. C’est malicieux, moderne et drôle sur un fond historique tout à fait crédible




Ce qu'en pense la bibliothèque de Chirens :

Un petit chevalier doit user de toute sa ruse et de tout son courage pour combattre un ennemi beaucoup plus imposant que lui.
Theme : Album 0-3 ans

Présentation de l'éditeur:
Quand on aime un livre, il devient vite un vrai pot d'colle.

Ce qu'on en pense:
C'est la deuxième fois qu'on l'emprunte en 2 mois! L'histoire est simple mais réussie avec une fin qui ravit les petits garçons et les mamans trentenaires! 
0-3 ans je ne suis pas du tout d'accord!!! D'autant plus que pour prendre confiance dans la lecture d'un livre entier, c'est parfait pour Loulou ce genre de format. Ce qui ne l'empêche pas de passer plus d'une heure chaque soir sur une BD comme Astérix ou les Schtroumpfs!




Et pour ma part j'ai dévoré en 3 jours les tomes 1 et 2 de la saga écrite par Veronica Roth, Divergente.





mardi

Tapuscrit - Les perles du Général

Je viens de passer quelques heures à traduire et mettre en page le livre "the Warlord's beads" de Virginia Pilegard, illustré par un nancéen, Nicolas Debon.



J'avais trouvé cette référence grâce au blog Mouse grows, Mouse learns et je l'avais commandé d'occasion aux Etats-Unis. C'est un bon achat!

Alors le tapuscrit est prêt!

Notre bloc mathématiques avec abacus n'est prévu qu'en janvier pour coïncider avec le nouvel an chinois. Mais du coup j'ai commandé deux autres livres de cette collection...

voici le lien :Les perles du Général

Il y a des pistes de travail ici, en anglais. Je vais sûrement m'en inspirer pour créer un document en français.

Merci au passage à Géraldine, la maîtresse de Trousse et Cartable qui m'a fait découvrir les tapuscrits!


vendredi

Le raté de la semaine - 1



J'inaugure une nouvelle catégorie dans nos apprentissages... les ratés! Mais qui donnent à réfléchir et finalement nous font beaucoup apprendre à nous parents!

Donc le raté de la semaine c'est hier au Museum de sciences naturelles de Bruxelles. Après presque 4h dans la voiture, et un endormissement de 3 minutes juste avant qu'on ne s'arrête, Coco a eu beaucoup de mal à gérer la journée... et nous à gérer Coco!

Eh oui dans notre famille pas de "tu veux être puni?" "tu veux aller au coin?" ou encore "tu veux une fessée?" alors ça demande beaucoup de patience et de self-control... et on n'y arrive pas toujours! Même si on ne recourt par à la violence éducative on ne parvient pas forcément à se montrer calme et  respectueux, la fatigue se mêlant au jeu aussi...

Bref, le repas s'est tout de même bien passé, Coco a subi les bons 1500m qui nous séparaient du musée à pieds (ne pas penser au retour, ne surtout pas y penser!!!! pourquoi j'ai pas pris le chinado? mais pourquoi??) mais au bout de 5 minutes dans le musée c'était la catastrophe! Ben oui... Coco aime regarder Dino Train mais son intérêt pour la paléontologie s'arrête là.





Alors quand ses besoins ne sont pas satisfaits (tiens je vous envoie lire l'excellent article de Melynae  sur la vie sans pression de nos enfants!) il se met en mode "je suis frustré je veux qu'on comble un besoin qui m'est cher" ce qui donne en langage Coco "je veux aller au magasin de jouets, j'ai besoin de Playmobil!" (ils feraient bien de noter à côté du "interdit au moins de 3ans" risque d'addiction plutôt que d'étouffement! nous c'est le cerveau qui s'est étouffé!!!)

On a réussi à faire une visite sans hurlements, sans pleurs mais avec nombre de grognements, ronchonnements, un ou deux blocages dans l'avancée et quelques menaces de coup de pieds mais on a même fait un tour à la boutique du musée et on est sorti les mains vides! Mais restons sur le raté pour cette fois ;)

Et si vous aussi vous ratez des journées entières ou juste des petits moments, pensez à en parler, on se sentira moins seul! Il y a des très beaux ratés sur Pinterest