dimanche

Programme de la semaine - juillet 1

Voilà, on attaque officiellement le "grade 2", notre deuxième année d'instruction obligatoire, déjà!
Oui on se remet à travailler plus formellement alors que les autres sont en vacances dans quelques jours... pourquoi? parce qu'on ne travaille formellement qu'1h par jour environ, sur 4 matins. Et que travailler l'été, sur la terrasse, c'est plus agréable! On pourra faire des dessins à la craie un peu partout! Chanter , danser, jouer avec les "bean bags" sous le soleil c'est chouette... pour moi en tout cas. Or il faut que moi aussi j'aie envie de travailler pour leur donner l'envie ;)


Pour le "cercle" avant le travail, notre moment de chansons, rondes et jeux de sacs, je viens de trouver cette jolie chanson en anglais (eh oui il faut aussi travailler les langues étrangères!) :


Cette jolie chanson d'Anne Sylvestre:



Fraise des bois (bis)
Cachée sous les feuilles
De peur que je te cueille
Fraise des bois (bis)
Ma bouche gourmande te mangera (bis)

Avant le printemps je viens surveiller ta pousse
Je dégage tous les brins j'écarte la mousse
Et quand arrive ta fleur
Blanche fragile et jaune au coeur
Si elle ne gèle pas
Je t'attends déjà

Fraise des bois (bis)
Cachée sous les feuilles
De peur que je te cueille
Fraise des bois (bis)
Ma bouche gourmande te mangera (bis)

Quand de fleur tu deviens fruit
De plus en plus rouge
Ton parfum qui te trahit
Met l'eau à la bouche
Je te cueille avec douceur
Je te mange avec le coeur
Et j'attends tu le sais bien 
Déjà l'an prochain


Vous aurez compris que nous croulons (de bonheur) sous les fraises offertes par nos voisins par barquettes de 500g et sous nos 2/3 fraises quotidiennes de notre jardin.



Pour le côté formel nous allons redémarrer avec deux semaines de dessins de formes. J'ai choisi de rester dans l'idée de la pédagogie Waldorf Steiner qui préconise l'introduction des fables en deuxième année. Pour confronter l'enfant à la dualité si j'ai bien saisi. Je me souviens qu'en CE1 j'avais appris "La cigale et la fourmi". Même si je comprends très bien la morale aujourd'hui j'aurais tendance à être comme la cigale et à l'assumer... bref j'ai choisi des fables plus douces, moins tranchées "forces du bien contre force du mal". Quoique...

L'Escargot et le Mille-pattes

Sur un chemin d’antan, foulé de mille pas
Depuis la nuit des temps et dallé de surcroit
S’avançait lentement, en traçant son sillon
Un escargot tout blanc en pleine digestion.
A l’orée d’un sous bois aux mille fleurs éparses
Notre ami rencontra compère aux mille tarses
Qui, lui, traçait tout droit. Affairé qu’il était
à trouver son repas, sans repos, il fonçait.
« 
bouge ! mais bouge ! mais vas-tu bouger ?
Tu vas me retarder, voilà ! c’est fait !
Il est plus qu’énervant de perdre ainsi son temps !
Que ne bouges-tu pas plus prestement, gros lent !
 »
A ces mots peu gracieux, l’ami gastéropode
Au sourire radieux lui entonna cette ode
Du respect du vivant prenant toujours son temps
A connaître l’instant ici et maintenant.
« 
C’est curieux, oui ! curieux, ami aux pas pressés
Et propos injurieux, te voilà tout stressé
à pourchasser le temps en battant la cavale.
 »
« 
Je ne l’ai pas le temps ! il faut que j’avale !
Vite ! vite ! ôte-toi, mais ôte-toi donc !
 »
« 
Je m’y attèle car ne veux d’aucune façon
Freiner ta course…
 » - « Tu la freines  »
« 
Mais vois ! je me démène ! » - « Tu te traînes ! »
Notre escargot s’écarte,
le double le mille-pattes
qui pour rattraper le temps força son allure
stoppée net dans l’instant par le poids d’une chaussure.

Le temps est sans mesure pour qui lui courre après
Et grande est la chaussure pour qui n’a que mille pieds.


J'ai trouvé cette fable et la suivante sur cet admirable site de fabulistes amateurs: Les fabulistes et leurs fables.

Le petit Ver de terre et le Laboureur

Un petit vermisseau, faiseur de galeries se délectait de terre. Ingénieuse créature offrant par ses rejets un compost qui nourrit à chaque nouvelle bouchée belle dame Nature.
Pas de jour, pas de nuit mais de repos si ! c’est tout un équilibre, une harmonie aussi.
Au dessus de sa tête arrive un laboureur, totalement ignorant qu’il y ait une vie sous terre et le prouvant chaque jour, dès qu’il fait son labeur : aspergeant, retournant, désherbant… bref : un enfer !
Il n’y eut bientôt plus aucun répit pour le ver qui, au gré des tunnels qui fleurissaient sa vie, remarquait bien croiser de moins en moins d’amis : la plupart étant hachés, broyés, ventre à l’air. Et plus la terre avalée devenait infâme, plus le bruit des labours ressemblaient au tonnerre. Jusqu’au jour où, éjecté par une lame, notre ver fût face à son tortionnaire… il n’eut qu’un seul mot :…
Mais n’ayant pas d’organe pour exprimer sa hargne en manqua son bourreau. Alors, quand, assis sur son tracteur je le vois faire : aspergeant, retournant, désherbant à toute heure, me revient en tête le mot, du petit ver, salutaire : TROUDUCULTEUR !


Au programme donc, des dessins de formes que vous découvrirez en fin de semaine et des activités / recherches / documentaires sur les gastéropodes et les lombrics.



Elior open 57


Mardi, entre deux averses nous avons pu regarder des jeunes femmes s'entraîner et le tout début d'un match, entre Mlle Heise et Mlle Jabri. (site)



dimanche

Fin de semaine


Les ressources de Fée Coquelicot nous ont bien servies et après quelques chansons (ils ont adoré celle des rayons de soleil / doigts de la main) j'ai raconté la belle histoire du géant Oppopolo.


Les habitudes ne changent pas, après l'histoire, un dessin et l'écriture d'une phrase ; Le géant a tiré une flèche sur le soleil. C'est fou comme avec si peu d'exercices d'écriture (mais tant de dessins au quotidien!) ses lettres sont de plus en plus fluides, joliment formées. Chaque chose en son temps finalement...


Et voici notre apprenti pirate! Moussaillon Ronchonchon m'a aidé à poncer le pont, euh non, la table!


Et après ça il s'est reposé dans ce hamac improvisé. Merci Pinterest pour cette super idée!!



Et ces deux coquins là n'ont besoin de rien faire pour profiter d'un repos câlin.

Le dimanche est synonyme de "gratitude" sur bien des blogs. Pas de photo de ce jour mais de quoi dire merci! Levés à 7h, réveillés par les ronron de Tom (celui qui a des poils blancs) dont les décibels sont impressionnants, Loulou et moi sommes allés faire un tour à la brocante du village. Grand Voisin s'installait quand nous allions rentrer, finalement nous avons pris le stand d'à côté et fait un peu de vide dans la maison! Une bonne journée sous le soleil, entre la vente de nos "encombrants" et l'achats de quelques playmobil (encore!! ). Le centre aéré du village faisait portes ouvertes. Les garçons ont fait un tour de poney guidés par une clown, ont joué à la chauve souris (en mode colin maillard) et se sont concentrés sur les bruits qui les entourent...  mais ont refusé tout net la proposition de revenir sans nous! Voilà une bonne journée de passée!

samedi

Fête des pères

Mon papa

Mon papa a …..... 33........ ans.
Mon papa s'appelle ….......Sébastien...........
Mon papa pèse …..40..... kilos et mesure …...1,30..…...mètres.
Mon papa a les cheveux ….....marrons noirs....... et les yeux …....bleus........
Mon papa adore manger …....des endives au tofu.........
Pour s'habiller, mon papa met …....une chemise et un pantalon et un jogging.......
La couleur préférée de mon papa est …....violet..........
Le travail de mon papa, c'est …....vendre des aspirateurs.........
Mon papa se fâche quand …....je veux pas aller faire pipi le soir.......
Mon papa est content quand.......un p'tit peu toujours.......
Ce que je préfère faire avec mon papa, c'est ….....jouer aux tracteurs mais il  ne veut jamais.........
Ce que mon papa préfère faire avec moi, c'est …....faire du vélo avec moi sur la route, s'il avait un vélo!….......
Ce qu'il y a de mieux chez mon papa, c'est ….....qu'il soit petit parce qu'au moins je peux grimper sur lui très facilement pour m'accrocher à ses épaules et qu'il ne mette pas de fessées…........
Loulou, 6 ans 1/2


la photo de classe des garçons (ah ah ah! =^^= )


Mon papa
Mon papa a …..... 15........ ans.
Mon papa s'appelle ….......Sébastien...........
Mon papa pèse …..100..... kilos et mesure …...80..…...mètres.
Mon papa a les cheveux ….....courts....... et les yeux …....marrons........
Mon papa adore manger …....des oeufs durs.........
Pour s'habiller, mon papa met …....un t-shirt et un jean.......
La couleur préférée de mon papa est …....violet..........
Le travail de mon papa, c'est …....But.........
Mon papa se fâche quand …....il n'a pas d'oeuf dur.......
Mon papa est content quand.......il a des oeufs durs.......
Ce que je préfère faire avec mon papa, c'est ….....jouer aux playmo cheva(liers).........
Ce que mon papa préfère faire avec moi, c'est …....jouer aux playmo cheva
Ce qu'il y a de mieux chez mon papa, c'est ….....pas sa coiffure!!!…........
Coco, 4 ans  1/2








jeudi

Soleil soleil

Eh oui, on fait de l'anglais!

Parfois Loulou et moi on regarde un dessin animé en anglais: Tarzan la semaine dernière.

Et le matin, très souvent on commence le travail avec quelques rimes dans la langue de Shakespeare.

Pour les deux semaines à venir j'ai trouvé ceci sur une liste de discussion "made in USA":


Golden Sun

*yellow silks, pale blue silks, cushions)

Mama holds silk with two hands and passes over the children who sit on cushions on the floor in a row...

Golden sun
bright and warm
Passes through the sky...

(repeat several times, then take up blue silk and repeat the gesture to pass over the children....)

Midsummer
Longest day
Brings the shortest night...




mercredi

Une photo spéciale jour 12


Voici un clyte bélier qui a élu domicile sur notre terrasse depuis quelques jours. Nous avons passé de longues minutes à l'observer se nettoyer les pattes d'un fil d'araignée!

mardi

Une photo spéciale jour 11


Une émotion.

Oui.

Alors que la plupart des gens les dévorent par centaine chaque année.

Nous avons de la peine aujourd'hui parce que notre poule Ginette avec qui nous cohabitions depuis 9 mois, est morte. Une fouine, une martre, un renard? On ne saura pas... Je préfère savoir que sa tête a nourri un animal quadrupède sauvage plutôt que ses cuisses un animal bipède sanguinaire...

C'est triste, ses oeufs ont bien régalé les garçons ces derniers mois. C'était drôle de la voir me suivre quand je l'appelais, dans l'espoir de quelques graines.

Elle aura eu une courte mais belle vie je crois :)

lundi

Deuxième semaine de juin

Bientôt le solstice d'été, appelé aussi Litha.

 "La légende raconte que si l'on marche accidentellement sur du Millepertuis le soir de Litha, on peut se retrouver au pays des fées."






Les feux de la St Jean auront lieu samedi 15 dans un village voisin, nous irons si la météo le permet ou nous ferons un feu dans le jardin :)

Nous avons déjà parlé du soleil la semaine passée en nous intéressant aux légendes Maori.




Cette semaine nous continuerons donc cette semaine en chantant des chansons sur l'astre de lumière, des comptines, des jeux de doigts: allez faire un tour chez mon amie Fée Coquelicot, ses ressources sont toujours nombreuses et jolies.

Et puisque c'est récurrent dans les histoires que nous lisons en ce moment, je vais essayer de faire faire des noeuds à Loulou. Ce site me semble parfait: lesnoeuds.com
Nous pourrons faire un tissage aussi, avec tous mes tissus ça doit être possible!

Et autour de ça, on continue des apprentissages un peu plus formel de manière assez informelle. Je pioche quelques exercices par-ci par-là, on joue à des jeux empruntés à la ludothèque.
La dernière fois j'avais pris "Rallye". Un jeu permettant de travailler les additions, vraiment bien pensé et qui pousse à réfléchir, pas seulement à additionner 2+2. Là il faut additionner ou soustraire 2 ou 3 cartes pour faire la somme des dés. Le but du jeu étant de ne plus avoir de cartes. Avec une histoire de kilomètres et des dessins de véhicules dessus qui rendent le tout très attractif.



Et cette semaine j'ai pris "addi cat's" mais à deux nous n'avons pas trouvé ça marrant. A essayer à trois!



dimanche

Une photo spéciale jour 8 et 9



Imagine ou gratitude... un peu des deux...
Mes relations avec mon fils aîné sont parfois si dures... ce miroir qu'il est pour moi, quel reflet difficile à supporter à certains moments...
Je suis pleine de fierté et de gratitude pour cet enfant si spécial, si sensible, qui s'ouvre doucement vers les autres.
"Imagine" parce que j'ai le ventre plein de papillons et le coeur qui chauffe quand il parle de ses projets d'adulte. Ne voulant pas d'enfant ou alors des jumeaux (et que c'est dur d'entendre ça, d'entendre sa douleur en sourdine, de s'entendre soi même avoir souhaité un jumeau pour simplifier les relations) alors qu'on trouve qu'ils ont une superbe relation son frère et lui! Il nous intègre d'ailleurs toujours à ses projets, lui, Coco et moi, dans un système qui évolue au fil du temps et de certains choix.

Il me touche tellement quand il est débordé par son enthousiasme alors que j'oublie cet enfant quand je reste bloqué sur ce qu'il ne parvient pas encore à faire ou comprendre.
La semaine dernière nous avons travaillé un peu sur la terrasse et en jouant avec nos "bean bags" nous avons récité "3-6-9 un bel oeuf, 12-15-18 qui crépite, 21-24-27 dans l'assiette, à 30 je le mange, à 33 avec les doigts, à 36 avec une saucisse". Et puis j'ai écrit tous les nombres. On a regardé un peu 3x3, 3x5, 3x10 etc....  Dans la matinée les garçons prennent une boîte de tic-tac qu'ils mangent doucement depuis mars et décide de manger le reste. Loulou sort les bonbons, les compte: 30  "ça fait 3x5 chacun!"  Dans ces cas là je ressens une gratitude immense pour cette vie qu'on mène, pour mon mari qui permet ça en travaillant et du coup en loupant ça... quelle tristesse de manquer ce genre de moments, de manquer presque tout et de ne voir presque que des moments de fatigue, d'énervement, de ronchonnage de fin de journée...








jeudi

Une photo spéciale jour 6



Fun! Un pique nique non-sco de dernière minute dans un chouette parc de la ville. Une rencontre agréable et les garçons persistent et signent dans leurs goûts: les filles d'une dizaine d'années c'est trop génial pour jouer!
Une pensée pour Prisci, Lucile et Janelle ;)

Je crois aussi que les filles les ont "à la bonne". Hier à l'anniversaire du Grand Voisin, au bowling, ils se sont bien fait aider par la seule fille présente. Et se sont bien amusés! Et morale de la sortie: patience et longueur de temps font plus que force ni que rage... Strike, spare et des sacrés scores alors qu'ils lançaient très, très lentement la lourde boule! :-)



lundi

Une photo spéciale jour 3


"moi devant un miroir"


Voilà mes guerriers Maori :)

Première semaine de juin

Pour reprendre l'exemple de mon amie Fée Coquelicot, je vais planifier ce qu'on "travaille" au fil de la semaine. J'ai besoin d'un peu de structure pour m'y retrouver!

Alors cette semaine nous partons en Nouvelle Zélande! Juste en histoires malheureusement...
Si vous vous rappelez, nous accueillons un Flat qui vient de ce bout du monde, il va d'ailleurs repartir jeudi.

 
(il m'avait soufflé l'idée d'une recette traditionnelle: patate douce rapée, noix de coco, lait de coco, à passer au four 25 min à 180 ° )


Le hasard faisant bien les choses, hier aux Jardins de Laquenexy étaient présents une quinzaine de Maori, venus inaugurer le premier jardin Maori situé hors de Nouvelle Zélande! Nous avons assisté à un spectacle de danses et chants traditionnels d' 1/2 heure (après 1h30 d'attente, je vous laisse imaginer ...). C'était un beau moment!



En prévision de la fin de séjour de notre Flat j'avais emprunté "Histoires des Maori" à la bibliothèque, ainsi que deux histoires de Wombat (australien), dont La Sagesse du Wombat.  (tapuscrit et exercices 1, 2, 3, 4)

Nous pourrons apprendre le haka en prévision du match Nouvelle Zélande - France de samedi.
Nous essaierons de jouer au Mu Torere, un jeu traditionnel Maori.
Je vais de ce pas aller bricoler des "Poi Toa". Hier les femmes faisaient une danse avec, c'était très gracieux!
Et j'imagine que si je propose de nous maquiller des tatouages maori sur le visage les garçons seront partants! :)

Et pour finir, je vous laisse sur cette jolie chanson que nous ne manquerons pas de répéter! Hier nous étions 300 à la découvrir, à la chanter et à la danser, c'était un beau partage.





dimanche

Une photo spéciale jour 2


Enfin une journée "ciel bleu"! Avec ce soleil éclatant, bientôt à son apogée, le thème "une ombre" ( challenge photo ici) était tentant.
J'avais vu cette idée sur Pinterest... un vélo + une ombre + une craie = un bon moment!



samedi

Une photo spéciale jour 1

Découvert ce matin, un challenge photo sur le mois de juin, dans la simplicité et la bonne humeur...

Alors voici notre contribution pour "où je me relaxe".


Le soleil est arrivé en début d'après midi, on en a profité au maximum et il était temps pour ce premier jour de juin de ressortir notre hamac-fauteuil. Coco unique testeur du jour était aux anges! Il faut dire qu'il en a passé des heures à téter dedans!!

Et en passant un "mot doux " de Loulou qui a un peu de mal avec les expressions imagées. Hier je lui ai expliqué la signification de "ne pas avoir les yeux en face des trous". Il a bien retenu et me dit dans la journée "il a pas les yeux en face du nez!!!"
:o))