vendredi

Une pause s'impose!


Le Roi des Gnomes, Xavier, joue du xylophone! et c'est avec sa visite que l'on a terminé notre travail mercredi.




Le roi s'appelle Xavier Rex bien sûr, et Rex c'est aussi le nom du petit garçon américain (qui va à l'école et aime chasser!!!!) qui nous a confié son Flat ;) il faut qu'on pense à le renvoyer!!!


Voilà pour nous quelques jours de vacances qui arrivent! Notre contrôle pédagogique a eu lieu hier. La conseillère qui est venue était aimable, courtoise, ouverte et tolérante! Si si, tout ça! Aucun jugement négatif ou dévalorisant, aucune question piège. Un échange de 3/4 d'heure, Loulou a montré ses cahiers, nous avons parlé de notre manière de faire au quotidien, elle a fait faire 3 exercices type CP à Loulou, en étant consciente qu'il maîtrisait plus que ce qu'elle demandait... elle a une trace écrite, nous on va être tranquille 1 an! Et le plus important à nos yeux, c'est que Loulou qui est un enfant facilement stressable, n'a pas du tout été angoissé par ce contrôle contrairement à ses parents!!! =^^= Il s'est même permis de se "moquer" d'un polycop qu'elle lui proposait: il fallait tracer des lignes droites verticales pour... faire une cage à un oiseau! Loulou en protecteur des animaux a fait des lignes horizontales tout autour!

mardi

Bloc lettres et fin du bloc opérations


Comment introduire simplement les dernières lettres?! Loulou attend le retour du Roi des Gnomes pour lui montrer son cahier (hum en fait nous aurons une Reine de l'Inspection à qui montrer le cahier jeudi! ), alors nous avons mangé des chips avec les animaux de la forêt à midi, mais le roi n'est pas venu (comment dire, on rentrait de courses, je rangeais la cuisine...). Alors j'ai dit à Loulou que le Roi des Gnomes était retenu, qu'il se trouvait dans une caverne. Pour trouver la caverne il devait se rendre au cercle de cailloux, puis suivre le chemin, passer vers les cèdres, chênes, cyprès, châtaignier, camphriers...



Mais dans la caverne il n'a trouvé qu'un chat, couché sur une carpette devant une cheminée...



Loulou se posait des questions.... nous avons donc listé les indices et il a compris que nous découvrions la lettre C! (liste qu'il a Copiée dans son Cahier, je suis ravie d'avoir enfin investi dans les crayons Stockmar, l'aisance pour écrire s'en ressent grandement!!)


Et en passant nous avons fait le Q tant qu'à faire!
J'en ai profité pour leur conter "la queue des animaux":


Jadis, les animaux n’avaient pas de queue. Le cheval ne pouvait pas chasser les mouches, l’écureuil sans queue avait du mal à sauter de branche en branche, le renard était bien moins beau et ne parlons pas du lion ! Le sage roi des animaux, le lion, prit la décision de remédier à cette situation. Il réfléchit pendant longtemps à la façon dont il allait s’y prendre et à la fin, il fit appeler le renard pour lui demander conseil. " Tous les animaux ne peuvent pas avoir la même queue ", estima le renard. " Je sais cela, moi aussi ", répondit le lion. " Mais comment départager les animaux sans se montrer injuste ? " Le renard réfléchit un instant, puis déclara : " C’est simple. Ceux qui arriveront les premiers recevront les plus belles queues. " Le lion acquiesça : " C’est une excellente idée. Cours vite dans la forêt et préviens tous les animaux qu’ils doivent se présenter à midi, au bord du ruisseau, pour la distribution des queues. " Le renard transmit le message et courut vite vers le ruisseau pour arriver le premier. Il fut suivi de près par le cheval, l’écureuil, le chat et le chien qui arrivent toujours les premiers quand on distribue quelque chose. Vinrent ensuite les autres animaux : l’éléphant, le cochon et le lièvre se présentèrent les derniers. Lorsque tous les animaux furent réunis dans la clairière, le lion se mit à distribuer les queues. Il se servit d’abord lui-même : ce fut une superbe queue, longue et dorée, terminée par un plumeau. Ensuite, le lion attribua de très belles queues bien touffues au renard et à l’écureuil. Le cheval opta pour une magnifique queue en crin. Le chien et le chat reçurent encore des queues fort présentables, mais les animaux qui arrivèrent les derniers, se trouvèrent bien démunis. L’éléphant eut une maigre cordelette avec quelques soies au bout. Il en fut si navré qu’il en porte aujourd’hui encore la trompe basse. La queue du cochon était fine comme un ver de terre. Il la fit boucler pour la rendre plus jolie. Le pauvre lièvre resta sans queue. Le chien et le chat commencèrent à se disputer pour savoir lequel d’entre eux avait la plus belle queue. À la fin, le chien attrapa le chat et lui arracha d’un coup de dents l’extrémité de la queue. Le chat s’enfuit dans l’arbre et depuis ce jour, il préfère se sauver devant le chien. Le lièvre ramassa le bout de la queue du chat et le colla sur son derrière. Ceci explique pourquoi la queue des lièvres est si petite.

lundi

Bloc opérations et bloc lettres


Attendre les 100% d'un téléchargement c'est aussi un moyen de compter...


Ce livre m'a servi pour apprendre à lire....


Le bloc opération touche à sa fin, la fée matheuse et le magicien ont préparé un repas ce matin pour les habitants de la forêt. Il n'y avait plus assez de noix, ils ont croisé leurs baguettes magiques, et tadam!!


 On reste dans le thème actuel pour décomposer les nombres.


Et puis nous avons vu une nouvelle lettre, devant certains blocages il devenait urgent d'introduire les dernières consonnes. Même s'il connaît le son des lettres grâce aux Alphas depuis 2 ans, ce passage par le conte était nécessaire pour donner son nom à la lettre et avec quelques lignes, mieux appréhender la phonétique particulière du G.

Je me suis servie du conte ci-dessous, en changeant juste le hibou en grenouille...


La Grotte mystérieuse.
Il était une fois... Dans la Grande Forêt, au Pays des Contes de Fées... une joyeuse bande de lutins. Ceux-ci ne pensaient qu'à s'amuser en jetant des sorts par-ci, par-là sur tout ce qu'ils voyaient. 
Ce qui n'était pas aussi amusant pour ceux à qui cela arrivait... Oh... Ce n'était pas bien méchant mais ils ne pouvaient voir un chat sans aussitôt le transformer en grenouille ; un écureuil en hirondelle ou une tourterelle en souris. Cela devenait franchement désagréable et perturbait le calme légendaire de la forêt.
Un jour où, comme à l'accoutumée, nos joyeux lurons se promenaient, ils passèrent devant l'entrée d'un trou béant qui baignait dans le noir le plus total.
- Brrrr !, fit l'un des lutins. Que cet endroit est sinistre !
- Si nous entrions juste pour voir ?, dit un autre.
- Sûrement pas ! Il y fait bien trop noir !, répondirent les autres en coeur.
- A moins..., suggéra l'un d'entre eux, que nous nous changions en mouches. Nous serions moins visibles et pourrions fuir plus rapidement en cas de danger.
A cet instant, à l'intérieur de la grotte, brillèrent deux énormes yeux jaunes qui semblaient les regarder méchamment.
- Ouaah !, s'exclamèrent les lutins, s'enfuyant en tous sens.
Quelques dizaines de mètres plus loin, ils se rassemblèrent et décidèrent donc de se métamorphoser tous en mouches. Mais afin de ne pas être aperçus par l'étrange habitant de la caverne, ils ne reviendraient que dès qu'il ferait nuit. Le soir tombé, un petit essaim de mouches pénétra dans la grotte mystérieuse. Mais à peine s'y trouvait-il, que les branchages entourant l'entrée se refermèrent aussitôt derrière eux les empêchant ainsi de pouvoir ressortir. Soudain, l'action se déroula à une vitesse extrême. L'occupant des lieux goba les mouches les unes après les autres.
- A l'aide ! Glob...
- Au secours ! Glob...
- A moi ! Glob... Glob... Glob...
Lorsqu'il ne resta plus qu'une seule mouche, une douce lumière éclaira l'intérieur de la caverne. Elle dévoila un hibou géant. De ses grands yeux jaunes, il fixa la dernière mouche et lui dit :
- Ah ! Ah ! Ah ! A mon tour de rire, vilains farceurs ! Vous rappelez-vous de moi ? Je suis le pauvre bûcheron que vous avez changé en hibou le printemps dernier... Quant à toi, mouche ridicule, je sais qui tu es et je t'ai laissé la vie sauve uniquement pour que tu puisses me rendre mon apparence d'homme... Dès que tu m'auras promis cela, alors seulement, je libérerai tes amis.
- Bzzz ! D'accord, Monsieur le hibou... Euh ! Boucheron... Oh, pardon, je voulais dire : bûcheron. Sincèrement, nous regrettons. Nous vous avions complètement oublié.
La mouche redevint lutin et le hibou ouvrit largement son bec laissant échapper les autres mouches qui, à leur tour, redevinrent lutins.
Comme promis, les petits farceurs prononcèrent la formule magique. Immédiatement, le hibou se transforma en bûcheron costaud qui toisait les petits lutins d'un air mécontent.
- Excusez-nous, Monsieur le bûcheron, implorèrent-ils. La leçon que vous venez de nous donner nous a fait comprendre nos erreurs. Nous promettons de ne plus jamais recommencer et de laisser la Nature telle qu'elle est.
Ayant pardonné les coquins, le bûcheron s'en retourna à la civilisation pour y reprendre son métier. Saluant une dernière fois ses nouveaux amis, il disparut dans les fourrés. Plus tard, muni de sa grand hache, le bûcheron se posta aux pieds d'un beau hêtre qu'il se préparait à abattre. Il leva très haut son outil, prêt à fendre le bois. Au moment de frapper l'arbre, il se ravisa, sourit et reposa lentement son outil au pied du hêtre. Il venait de comprendre que l'homme non plus, n'a pas le droit de modifier la Nature.




vendredi

Bloc Opérations - suite


Loulou bloque un peu après 69 pour l'écriture... nous avons refait le tableau sur papier, il n'a en tout cas aucun problème pour savoir si les nombres sont pairs ou impairs.

Chaque matin, il réfléchit si le nombre de la date du jour est pair / impair, s'il peut diviser par 2, 3, 4, etc...






Une grande fierté, la découverte  des "escaliers" pour les compléments à 10, et se rendre compte qu'on a un beau carré, un beau 10 au carré!! C'est tellement simple vu comme ça...



Les réglettes Cuisenaire, enfin, servent à quelque chose!  Comprendre un peu plus concrètement le passage aux dizaines puis aux centaines. A peine terminé il me demandait si le lendemain nous verrions les 1000!





lundi

L'avent, deuxième semaine



J- 18 Décorations des fenêtres, on n'a pas fait grand chose en fait, un ou deux flocons (vous pouvez apercevoir les nouveaux Flats américains qui sont en vacances chez nous) et des cerfs en papier de soie.



J-17, le 4 décembre 1370 Bertrand Du Guesclin, héros de Coco a remporté une importante victoire, ce fut donc notre journée "chevaliers" et les garçons ont eu chacun un beau heaume en carton,  made by Papa. (voir le post de vendredi) 

J-16, conte de St Nicolas à la bougie: on a parlé de St Nicolas dans la journée, les garçons étaient trop fatigués pour écouter le conte... 



 J-15 j'avais repéré un concert de St Nicolas à Metz... j'avais juste zappé qu'il était payant et qu'il fallait réserver...

J-14 Vendredi 7 décembre, St Ambroise, patron des apiculteurs et protecteur des abeilles. Nous avons découvert son histoire, revu l'histoire du Rêve de Tao pour introduire la lettre S et nous avons regardé Bee Movie  


J- 13 journée Basque: écoute de chants basques de Noël, découverte d'Olentzero, goûter: gâteau basque à la cerise, préparation des taloak, lecture de cette jolie histoire et deux garçons ravis du repas, dont un ravi en plus de son bonnet!

J-12 Ange rouge

J'ai trouvé mon ange rouge de l'an passé si moche (je débutais en laine piquée) que je me suis résolue à en faire un autre, et j'en suis fière!


Aujourd’hui un deuxième ange descend du ciel.
Il est vêtu d’un grand manteau rouge et porte dans sa main gauche une grande corbeille toute en or.
Cette corbeille est vide et l’ange voudrait bien la remplir pour la rapporter toute pleine devant le trône de Dieu… Mais que va-t-il y mettre ?

La corbeille est très fine et délicate, car elle est tressée de rayons de soleil ; on ne peut pas y mettre des choses lourdes…
L’ange passe très discrètement dans toutes les maisons, sur toute la terre et cherche.
Que cherche-t-il ?
Il regarde dans le cœur de tous les hommes pour voir s’il y trouve un peu d’amour tout à fait pur.
Et cet amour, il le met dans sa coupe et… il le porte vers le ciel.
Et là, ceux qui habitent le ciel, les anges et aussi les hommes qui sont morts sur la terre, prennent cet amour et en font de la lumière pour les étoiles.

Ce conte est tiré du livre Fêter l'Avent de SOline et Pierre Lienhard


Les garçons et moi avons passé 1h à faire de la luge derrière chez nous, un moment de joie très fort! 



dimanche

Que lit-on?



Notre famille écureuil, rencontrée à l'automne, revient avec les premiers flocons! C'est si simple, si doux... on adore!!

Quelle joie de trouver ce livre dans notre nouvelle bibliothèque!!! On avait aimé l'an passé, on aime toujours cette année. Un jour viendra nous posséderons la collection entière d'Elsa Beskow... ;)


Comment aborder simplement la nativité sans tomber dans du "trop religieux".



Restons concentrés sur le bloc math ^^ 10 petites graines au départ, 1 tournesol à la fin... encore une fois c'est magnifique de simplicité!


(cette bibliothèque est petite mais contient des trésors!) toujours dans la série matheuse sans en avoir l'air, on se promène au fil des pages dans la prairie et on découvre une maman animal avec son petit, puis une autre avec ses 2 petits, puis une autre avec ses 3 petits, etc. Quelques lignes qui jouent sur la répétition, c'est agréable, c'est ... simple (décidément!) et c'est beau!


Des devinettes bien faites, à la "père Fourras", sur plusieurs thèmes: l'hiver, la campagne, la mer... Sur la page de gauche des devinettes, sur celle de droite une illustration contenant les réponses aux devinettes. Parfois un peu d'aide ne fait pas de mal :)


vendredi

Ce moment


{ce moment} - A Friday ritual. A single photo - no words - capturing a moment from the week. A simple, special, extraordinary moment. A moment I want to pause, savor and remember. 

inspired by soulemama 

lundi

L'avent


Notre calendrier de l'avent version "activités" fait le décompte jusqu'au jour, non pas de la fin du monde, mais de la "renaissance" du Soleil, le jour du solstice d'hiver, le 21 décembre. Voilà un bon moyen d'aborder les nombres triangulaires (pour Loulou comme pour moi, je l'avoue!).

 J-22 mise en place du sapin et des décorations


J-21 préparation d'une couronne


 (j'ai pris un peu d'avance sur J-18)

 Nos sapins de l'an passé.


J-20 Marché de Noël de Metz (il ne vaut pas celui de Montbéliard... )


 Nous avions pensé faire un tour de grande roue mais le prix des places nous a rebuté! et les garçons ont adoré leur tour de "petit" manège

 J-19 L'Ange Bleu (conte trouvé sur le blog de mon amie,)

Comment sait-on que Noël va venir ? 
On ne peut pas le voir avec les yeux, car les jours et les nuits sont comme toujours et les hommes vivent et s’occupent de leur affaires comme d’habitude.
On ne peut pas l'entendre avec les oreilles, car ce sont toujours les mêmes bruits qui résonnent : les voitures qui passent, les enfants qui jouent et ainsi de suite…
 
Et pourtant, quatre semaines avant Noël, il se passe quelque chose de très important : 
Un grand ange descend du ciel, pour inviter les habitants de la terre à préparer Noël…
Il est vêtu d’un grand manteau bleu, tissé de silence et de paix.
La plupart des gens ne le remarquent pas car ils sont très occupés à autre chose. Mais l’ange chante d’une voix profonde et seuls ceux qui ont un cœur attentif peuvent l’entendre.
Il chante : 
« Le ciel vient sur la terre,
Dieu vient habiter le cœur des hommes.
Faites-y attention !
Ouvrez-lui la porte ! »
 
C’est aujourd’hui que cet ange passe et parle à tous les hommes. 
Et ceux qui l’entendent se mettent à préparer Noël, en chantant des chants et en allumant des bougies…