samedi

Bloc lettres - H


Jeudi j'ai relevé le défi de Fleur de Paix et ai cousu une citrouille, elle tombait à pic pour notre histoire du H.


Très peu inspirée par la classique hutte forestière des Frères Grimm, je me suis tournée vers "La récolte de la famille Hérisson", trouvée sur le blog de Catherine et ses fées.
Cette histoire colle exactement avec le calendrier puisqu'il est question de la pleine lune des récoltes qui arrive demain soir.



Les Hérissons de l'Histoire ont ramassé les légumes de Mme Hippo (qui se reconnaîtra) avant l'Hiver. Des betteraves, des choux et bien sûr des Haricots. Puis ils se sont fait une Hutte dans une citrouille géante.


Ce soir nous avons rejoué l'histoire pour Monsieur Papa :)


Cet après midi nous nous sommes inspirés d'une recette vue sur pinterest: ici



Et voici notre table des saisons d'automne. J'espère que nous trouverons des marrons demain. Il y a d'énormes marronniers dans le village, mais derrière une grosse grille fermée à clés...


mercredi

Bloc lettres

 Matinée récap.



Et chasse aux objets commençant par...



Le dessin de forme de la semaine... ça se complique et ça ne plaît pas à Loulou!!

lundi

Bloc lettres - B


Le B. Loulou le réclame depuis plusieurs semaines parce qu'il n'arrive pas à se rappeler dans quel sens le faire. Et puis il savait qu'il s'appelait B à cause des engins JCB (ça ne vous dit peut être rien, "mais pour lui ça veut dire beaucoup"!). Alors voilà, en anglais c'est simple, le B, on peut dessiner une abeille, bee, ou un ours, bear... mais en français... pas évident! Alors voilà ce que j'ai trouvé! (ici) (c'est un peu tôt par rapport à Noël, mais je pensais qu'il était bon de commencer à parler des Rois Mages et de l'histoire de Jésus: il y a une croix au bout de la rue... )
"Petite Mère Babouchka,
protégez-moi du fouet de la Baba-Yaga"
Une fois, il y a bien longtemps, la Fée Babouchka était à filer au chaud dans son isba. La neige brassée par les vents blanchissait montagnes et campagnes de Russie. C'était un temps à ne pas mettre un Domovoï dehors.
Pourtant, quelqu'un frappa au carreau où la dentelle des rideaux, les fleurs de givre et les reflets de branches verglacées confondaient leurs entrelacs.
C'étaient des étrangers chamarrés d'or et bleus de froid.
"L'enfant divin est né!", dirent les voyageurs qui n'étaient autre(s) que les Rois Mages. "Nous suivions l'étoile qui nous conduisait à lui, mais la bise l'a soufflée et nous voici perdus."
"Auriez-vous la bonté, petite mère, de nous guider à travers ces forêts sans chemin, afin de lui offrir ces présents ainsi que la myrrhe et l'encens ?"
Sur le seuil de sa porte, Babouchka leur montra la direction du sud - c'est toujours tout droit ! -, il faisait si froid dehors qu'elle refusa de faire un pas de plus dans cette neiges qui lui glaçait le coeur.
Mais, la porte refermée, malgré le ronronnement du feu, rien ne pu la réchauffer. Le remords était comme un morceau de glace qui gagnait tout son corps.
Certes, elle était vieille et cassée, mais une bonne Fée se doit  d'être bonne et Fée avant toutes choses. Son rôle, depuis la nuit des temps, n'avait-il pas toujours été de porter un peu de lumière féerique au berceau de chaque nouveau né ?
A la hâte, elle emplit une hotte de jouets, enfila bottes et capuchon et se mit à trotter, cahin-caha, en direction du sud.
Hélas, les rafales d'hiver avaient effacé les traces, recouvert la piste de la noble caravane, et jamais, la pauvre Babouchka ne parvint à la rattraper.
C'est pour cette raison que, depuis son refus de mener les Rois Mages jusqu'à l'enfant élu, la Fée Babouchka, à chaque Noël, malgré le froid, le vent, la neige, se rend de maison en maison distribuer des cadeaux pour se faire pardonner ... car elle sait que dans le regard de chaque enfant brille la joie du petit Jésus.


Et voici ma Babouchka qui ressemble à une matriochka (beaucoup de gens confondent d'ailleurs...). Les garçons connaissent un peu grâce au jeu Poisson Rouge.


Le grand mur tableau nous manque un peu...


Mais Loulou trouve bien ses marques, il avance plus vite que je ne le prévoyais au départ de ce bloc...


Et puis l'emménagement a permis de ranger les alphas au salon. Loulou voulait écrire kiwi... (oui on n'a pas encore fait le C !)


On voit aussi que le côté "bloc" et donc immersion dans un domaine porte ses fruits. Loulou a tenu à écrire lui-même la liste de courses il y a quelques jours.


Coco lui reste sur les T.


Et enfin, le lundi c'est couture! alors voilà une petite babouchka réalisée à 4 mains.

samedi

Bloc lettres - T

 Entre deux cartons nous avions réussi à faire la lettre T.
Le conte "Table sois mise" ne m'a pas beaucoup inspiré je l'avoue...


Mais Coco était ravi de découvrir la première de lettre de son prénom, qu'il essaye d'écrire de plus en plus souvent.


Il a même participé pour écrire "jouets" ou "cuisine" sur les cartons!


Pour Loulou, ça roule, comme d'habitude...

Son cahier.



Nous avions mangé une Tarte carottes, béchamel et Tofu.


Nous avions égrainé des Tournesols.

Et cette semaine nous avons rencontré notre nouveau chaton Tom et son frère Olive!

lundi

Bloc lettres - V

Pour la lettre V j'ai choisi un conte trouvé au départ sur internet et qui collait bien avec notre séjour au Pays Basque la semaine dernière. Il s'agit des Trois Vagues.
Pas forcément à l'aise avec cette version bien qu'elle colle parfaitement à nos vacances et à l'origine des garçons le hasard a voulu qu'une autre version soit dans le livre que j'avais amené "Mille ans de contes nature". La version est norvégienne, j'ai simplement remplacé Olaf par Peyo et le tour était joué.

Je crois que Loulou a bien aimé cette histoire.