samedi

Noel arrive



Compliqués ces derniers jours, nous avons tous attrapé une gastro-entérite... quelle rude maladie, heureusement que c'est assez bref. Mais c'est difficile d'avoir le coeur à la fête. Impossible de fêter le solstice comme je voulais, le soleil ne se montre même pas pour nous aider! Et ce jour de Noël ne sera pas mieux puisque le papa a pris le relais alors que les garçons et moi allons mieux.



Le point positif c'est que nous avons passé 2 jours à vraiment jouer tous les 3, aux playmobils, aux chateaux en bois. Une belle connexion ces derniers jours!





Et puis nous avons fini d'emballer les cadeaux quand même!

lundi

Noel J-6

Hier c'était le dernier dimanche de l'avent, j'ai bricolé rapidement un ange violet qui joue une douce musique avec sa lyre...







Loulou a fait voyager un peu Flat Petite Fée, direction la Biocoop!


Nos phasmes mourraient de faim... pas facile de trouver des ronces la nuit sous la neige!!


vendredi

Noel J-9




Nous sommes chanceux, notre bibliothèque municipale possède plusieurs livres d'Elsa Beskow!
Loulou et moi confirmons donc notre plaisir à découvrir ses histoires et ses illustrations.
Coco confirme lui qu'il ne peut pas écouter une histoire et que tout ce qu'il veut c'est regarder le livre des 1001 plus belles images de motos...

Dans ce livre, nous découvrons Pierre et Charlotte qui vivent avec leurs 3 tantes et leur oncle Célestin. Ils célèbrent Noël et découvrent la "chèvre de Noël", qui apportait les cadeaux avant le barbu en rouge Coca...
Durant l'année ils partent à sa recherche au fond des bois pour qu'au Noël suivant les tantes soient elles aussi gâtées...

Une belle histoire sur la générosité, la famille, la créativité, le partage...

jeudi

Noel J-10


Un certain lâcher prise ces derniers jours...
Nous avons fini nos cadeaux de noël "maison"...
Bibliothèque, accueil parents-enfants avec les copains, jeux avec Mini Tata... on fait aussi des choses normales en attendant le 24 décembre!

lundi

Noel J-13




Pendant que Coco profitait de la journée "autour de papa" pour faire des crêpes, Loulou a testé l'aquarelle et la laine cardée à feutrer.

dimanche

Noel J-14



3ème dimanche de l'avent
un nouvel ange sur la table des saisons, une nouvelle bougie allumée sur la couronne, avec l'aide de Flat Petite Fée qui est toujours chez nous...

samedi

Noel J-15

Journée finlandaise!


un petit bricolage trouvé grâce à Fleur de Paix



des clous de girofles plantés dans des oranges, roulées dans la cannelle en poudre, ça sent si bon!!


Quelques jeux... les kappla seront appréciés je crois!


Nous avons testé la cire à modeler. C'est tellement différent de la pâte à modeler! Et ça sent bon aussi!!





Et donc pour notre thème du jour, nous avons écouté ce disque de musiques finlandaises. Je ne regrette pas l'achat car ce sont des musiques bien différentes des traditionnelles chants de noël que l'on connait en français, anglais et allemand. C'est agréable à écouter. Grâce à mon accès illimité à Deezer nous avons écouté d'autres chants finlandais...
Avant une petite sieste nous avons regardé un épisode des Moomins. A midi j'avais fait aux garçons une petite glace avec nos moules à l'effigie des personnages.
Et pour le goûter, nous avons mangé des "étoiles de Finlande". De la pâte feuilletée repliée sur de la confiture. Très simple et très bon... Loulou a remarqué que ça ressemblait à la croix basque!

vendredi

Noel J-16

Journée "flocons". En musique, en bricolage, en histoire...


Le petit flocon

La nuit est tombée sur la montagne. La lune brille, dans un ciel de velours noir, entourée de ses amies les étoiles. Elles veillent toutes ensemble sur le sommeil des sapins, des écureuils… et des gens, petits et grands, endormis bien au chaud dans le chalet caché sous la neige.


Tout est calme… Plus un bruit ne résonne… Plus un bruit ? Mais alors quel est ce son léger qui semble tomber du ciel ?
C’est un petit flocon de neige, accroché là-haut à son nuage, qui pleure. Toute la journée, il a regardé ses amis voler, tournoyer dans le ciel, puis se laisser tomber doucement, portés par un souffle d’air, sur le sol. Il les a entendus rire, crier leur joie :

« Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond,
Je voltige dans l’air léger,
Je me balance au bout des branches.
Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond. »

Il les a vus courir après le vent, puis jouer avec les enfants de la montagne. Il les a regardés encore se laisser attraper, embrasser par les petites bouches rouges, caresser par les petites mains cachées dans les moufles. Qu’il aurait aimé les rejoindre ! Surtout en fin d’après-midi, lorsque les enfants ont rassemblé tous les flocons pour fabriquer le magnifique bonhomme de neige, coiffé d’un bonnet bleu et nanti d’un si long nez orange, qui trône maintenant devant la maison.

Mais lui est resté seul, sur son nuage. À présent, il est triste. Il pleure… Soudain, la nuit devient plus lumineuse. C’est la lune qui s’approche, et s’approche, et demande d’une voix douce…
« Mais qu’as-tu donc, petit flocon, pour être si triste ?
- Oh, Dame la Lune, je pleure parce que je suis seul. Mes amis sont tous partis, là-bas, dans la montagne.
- Pourquoi ne les as-tu pas accompagnés ?
- Je n’ai pas osé !
- As-tu peur de quitter ton nuage?
- Non, non.
- As-tu peur alors de ne pas savoir voler ?
- Non, non, ce n’est pas ça !
- Mais alors, je ne comprends pas. Explique-moi ! »

Dame la Lune le regarde si gentiment, avec tant de douceur que le petit flocon de neige se décide à tout lui expliquer : c’est qu’il est un peu différent de tous ses camarades. Il ne ressemble à aucun flocon de neige. Il trouvait tous ses camarades beaux et élégants. Et beaucoup s’étaient moqués de sa forme bizarre, jamais vue au pays des neiges. Il avait donc pris l’habitude de demeurer bien caché tout au fond du nuage duveteux.

Mais les flocons ont grandi et aujourd’hui était venu le jour du grand envol. Tous avaient quitté avec joie le nuage, heureux de connaître l’air. Tous, sauf lui, qui n’avait pas voulu montrer à nouveau sa forme inhabituelle, lui qui n’avait pas voulu subir encore les moqueries de ses camarades. Alors, il était resté là, solidement accroché au rebord de son nuage.

« Mais, lui dit la Lune, tous les flocons de neige sont différents. Comme mes amies les étoiles : quand on les regarde de loin, on trouve qu’elles se ressemblent. Mais dès qu’on s’approche, on remarque à quel point chacune est différente, unique. Il en est de même pour tous tes camarades.

Et toi aussi petit flocon, tu es unique. C’est ta différence qui fait de toi quelqu’un de précieux.
Alors, ne crains pas de te montrer ! Sois fier de ce que tu es : un flocon extraordinaire ! »

À ces mots, le petit flocon a séché ses larmes. Il s’est redressé. Il a regardé son nuage, puis la montagne enneigée… Il a respiré profondément… Et après un dernier sourire à la Lune, il s’est élancé… a tourbillonné dans les airs, goûté la joie de se sentir libre et léger.

« Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond.
Je voltige dans l’air léger,
Je me balance au bout des branches.
Je suis un petit flocon
Tout menu, tout blanc, tout rond. »

Ainsi il a volé… tourbillonné… avant de venir se poser… là, juste sur le bout du nez du bonhomme de neige.

Sous le regard attendri de la lune, dans le froid de la nuit étoilée, petit flocon brille, brille de mille feux, tel un diamant car il sait désormais qu’il est précieux parce qu’il est … UNIQUE.

Noel J-17

Réunion de la Leche League avec 15 mamans, 13 bébés, 5 garçons de 3 à 6 ans et une fille de 7 ans. Un goûter, des jeux, de la papote...

mardi

Noel J-19

Journée de St Nicolas chargée, passée dans les magasins...
Loulou a pu décompresser tranquillement ce soir alors que Coco dormait déjà.
Je lui ai raconté une histoire de mon vieux livre de St Nicolas (un tel succès que je ne le trouve pas sur le net!) qu'il avait trouvé il y a quelques jours. Et puis j'ai voulu qu'il reste sur une note plus belle alors je lui ai aussi conté celle ci:

Il était une fois, il y a de ça très longtemps, un petit garçon au grand cœur qui s'appelait Nicolas.
Nicolas était un garçon fort généreux. Il aimait beaucoup donner, partager et faire plaisir aux autres. Quand il voyait quelqu'un qui avait faim, il lui donnait sa collation. Quand il voyait quelqu'un qui avait froid, il lui donnait son manteau. Nicolas aidait les autres autour de lui. Son cœur rayonnait de bonté.
Un jour, alors que le petit Nicolas était devenu un jeune homme, il apprit qu'il y avait une grande ville, loin de chez lui, où tous les gens étaient pauvres et n'avaient rien à manger. Nicolas demanda à ses amis de l'aider. Ensemble, ils firent le tour du village pour demander aux gens d'être généreux. C'est ainsi qu'ils recueillirent des grands paniers remplis de pommes, de clémentines, de noix et de pains. Nicolas et ses amis mirent tout ça sur un grand navire bleu et ils partirent pour la grande ville lointaine.
Le vent souffla dans la grande voile blanche. Il leur fallut naviguer longtemps : 7 jours et 7 nuits. Lorsqu'ils arrivèrent aux portes de la grande ville, c'était le soir. Il n'y avait personne dans les rues, mais on voyait la lumière briller aux fenêtres. Nicolas frappa à une porte. Une maman ouvrit, mais il n'y avait personne. Elle trouva une corbeille remplie de pommes, de noix, des graines et un pain. Toute la famille se réjouissait et ensemble ils mangèrent un bon repas. C'était la fête !
Nicolas et ses amis firent ainsi le tour de la ville. Tout le monde avait le coeur en fête ! Bientôt, les enfants retrouvèrent leur santé et leur bonne humeur.


Nicolas continua d'être généreux et bon avec tous ceux qu'il croisait.
Quelques années plus tard, alors que Nicolas était un vieillard, il rencontra une famille très pauvre. Il y avait trois jeunes filles et leurs parents. Le soir, les fillettes faisaient sécher leurs chaussettes sur le bord de la cheminée et allaient se coucher. Un matin, à leur réveil, les filles remarquèrent une bosse dans leur chaussette. Elles les décrochèrent, plongèrent leur main à l'intérieur et découvrirent un sac rempli d'or ! Il y avait suffisamment d'or pour toute la famille. Ils étaient si heureux !
Devinez qui avait lancé l'or dans la cheminée ? Nicolas, bien sûr !


Nicolas a toujours aidé les autres. Son cœur était si grand, si bon et si généreux que certains l'appelaient Saint-Nicolas. Il aimait aider particulièrement les enfants, si bien que d'autres l'appelaient Père Nicolas.
Maintenant, Nicolas est au ciel. Tous les ans, à son anniversaire, sur la Terre, les hommes bons se souviennent de lui et de ses bonnes actions. Alors, pour nous aussi, c’est le moment de déposer de l'amour et de la générosité dans notre cœur, afin que tout le monde participe à la grande chaîne de bonté.


(trouvée entre autres ici)

Alors qu'il venait de redescendre au salon, je lui ai mis devant la porte une tablette de chocolat, une mandarine (achetées le matin même avec lui!) et un paquet de spéculoos devant la porte et je l'ai fait venir en lui disant que j'avais entendu un bruit. Il avait beau savoir que c'était faux, il avait comme un doute! :D



Après avoir tricoté, il a joué à Camelot Jr, son nouveau jeu qui est très sympa.



Et puis avant de monter se coucher il a sauté sur une feuille et un stylo pour faire un dessin d'un 4*4 de catch (ô rage, ô désespoir pour moi =^^= ) (je tiens à préciser qu'ils ne regardent pas le catch, ils ont juste vu le DVD des aventures de Martin qui est à éviter!! catch et tauromachie y sont présentés très naturellement... )


Coco avait lui aussi profité d'un moment sans son frère plus tôt, il a pu tenter de piquer un peu de laine. C'est pour une fois lui qui a essayé quelque chose en premier!

lundi

Noel J-20






Aujourd'hui, c'était "surprise selon la météo". J'espérais secrètement un peu de neige... mais non que de la pluie... Nous avons eu le plaisir de voir un bel arc en ciel ce matin! C'était peut être notre surprise finalement!

Comme nous allons être occupés demain, nous avons fait nos manalas en avance, sur fond de musiques de Noël alsaciennes (Mélasse est un chanteur mulhousien, ce n'est pas du Tino Rossi mais c'est agréable et il a le mérite d'avoir créé de nouvelles chansons de Noël!) et de la légende de St Nicolas (qui fait un peu peur quand même, non?)






Avec un peu de chocolinette, ça nous a fait un bon goûter - repas.



samedi

Noel J-22


Journée Basque... (pour revenir aux origines =^^= )

Le samedi, on a décidé que la céréale du jour c'est le maïs. Alors aujourd'hui j'ai cuisiné un "gâteau" de polenta pour le goûter, des pop corn pour regarder Astérix et Cléopâtre et ce soir des taloak (pluriel de taloa), des crêpes basques bien consistantes à base de farine de maïs. C'est simple, bon et rapide, j'en referai souvent je crois!

Ce matin nous avons été bercés par les chants de Noël basques.

Et nous avons passé une après midi plus tranquille, entre la préparation des cadeaux maison et la visite d'amies.

jeudi

Noel J-24

1 er jour de décembre, dans notre calendrier de l'avent j'avais noté "journée autour du sapin" et nous en avons bien profité!





Tout d'abord des peintures à base d'empreintes de mains, faites à l'accueil parents-enfants ce matin. J'avais eu la chance de trouver cette idée avant de partir sur le mur facebook de Handprint & footprint Art. ( Celui de Coco, suivi de celui de Loulou qu'il a fait quasiment seul)



Notre "vieux" calendrier de l'avent, avec un bouton pression à accrocher chaque jour.





Et la mise en place puis décoration du sapin et de la maison...