jeudi

Challenge Roald Dahl, le Bon Gros Géant

C'est le septième livre de Roald Dahl que nous lisons dans le cadre du challenge "Faramidable anniversaire" et je vais devoir avouer quelque chose (surtout après qu'on a terminé Bilbo et que Loulou vient de finir le premier tome d'Harry Potter): non, vraiment, je n'adhère pas à ce genre de livre !! J'aime beaucoup les dystopies, les romans de science-fiction si les histoires restent assez réalistes (terre à terre ?) mais dès que l'imaginaire s'emballe je suis aux abonnées absentes, je ne suis pas touchée du tout ! Mais je garde courage, je continue à lire patiemment parce que ces moments sont du bonheur pur pour moi. Ils font partie de mon expérience de parent, comme le cododo, l'allaitement, le portage, des moments qui ne dureront pas toute la vie. Alors tout est bon à prendre.



Le Bon Gros Géant.
Qu'en ont pensé les enfants ? (sous forme de lettre à l'auteur)

Coco 8ans et quelques

Cher Roald,
J'ai beaucoup apprécié votre livre. Il était très rigolo et plein de surprises. Les neuf gros géants m'ont fait rire. Vous êtes un écrivain de génie. J'ai aimé quand les hélicoptères emportent les géants ainsi que quand ils doivent manger les schnockombres dans leur trou. J'ai aussi adoré la frambouille qui fait crépiter. Merci pour ce livre. 

Loulou 10 ans et des poussières

Cher Roald Dahl,
Ce livre était passionnant. Mon moment préféré c'est quand Sophie s'est retrouvée dans la bouche du Buveur de Sang. J'ai adoré la frambouille et les crépitages, j'en fais moi-même beaucoup sans avoir besoin de cette boisson ! J'ai aimé quand le BGG a donné le troglopompe à l'Avaleur de Chair Fraîche. J'ai aussi trouvé très drôle la façon de parler du Bon Gros Géant.
Bref, ce livre était passiodrôlissime !


De mon côté, même si je ne suis pas fan, j'avoue avoir aimé l'épisode de la frambouille et aussi quand le BGG s'est cogné dans le lustre chez la Reine !

Ce livre ne manque pas de pistes à exploiter en français avec les mots valises et les jeux de mots. Côté géographie nous avons déjà cherché sur nos livres de drapeaux et nos atlas, les pays qu'affectionnent les géants qui mangent les hommes de terre. La Suisse, le Panama, la Suède, les Iles Shetland...
Nous pousserons les découvertes les prochains jours (la semaine prochaine sans doute) autour du Royaume-Uni. Peut-être le bon moment pour aborder le fonctionnement politique de cet état en comparaison à celui de la France. Avec les élections qui sont sur toutes les lèvres...
Pour l'imaginaire et le travail artistique, la création d'un bocal de rêve, réel ou en peinture.
Enfin, nous grignoterons du schnockombre et de la frambouille :)
Ah, j'ai trouvé aussi une belle idée :




 
 
 


mercredi

Challenge Roald Dahl, un léger retard pour le renard.

Fantastique Maître Renard.



Ouf, même Chicky Poo, la bibliothécaire qui est à l'origine de ce challenge, n'a pas rendu son billet en temps et en heure ! Difficile de de tout faire ...


Mais comme pour Bilbo le Hobbit, nous sommes arrivés au bout de l'histoire. Alors que Monsieur Papa avait commencé le roman de Roald Dahl la semaine dernière, pendant nos petites vacances vosgiennes, c'est moi qui l'ai terminé lundi. Ce qui a poussé les garçons à me résumer le début de l'histoire, un bon exercice de reformulation, de synthèse. Dans la foulée j'ai cherché ce que nous pourrions faire sur les renards mais entre le soleil qui fait son retour et les entraînements de badminton, nous n'avons rien fait de spécial !



Mais je ne perds pas espoir et je pense que nous ferons quelques petites choses les prochains jours.


Comme :

- faire des renards en origami

- réaliser un tableau en pixel art

- dessiner un beau renard 

-visionner Fantastique Maître Renard

- revoir la fable du Corbeau et du Renard

- répondre à un quiz sur le livre

- regarder un documentaire sur le renard



Et pour le mois prochain, j'ai emprunté James et la Grosse Pêche, alors que nous l'avons à la maison et que le challenge porte sur le Bon Gros Géant !! Mais nous allons trouver une solution :)

lundi

Challenge Roald Dahl ... premier loupé !

Ah ! on tenait un bon rythme je sais ! C'est tellement rare que ça devenait louche. Alors nous voilà manquant à l'appel du challenge pour rester fidèle à moi même, dans la constance de l'inconstance ... comprenne qui pourra :)

Nous aurions du lire "Un amour de tortue" pour aujourd'hui. Mais il faut dire qu'un autre grand auteur a détrôné Roald Dahl ces dernières semaines. Nous sommes plongés dans la lecture de Bilbo le Hobbit. Enfin je lis et les garçons écoutent passionnément. Loulou a terminé les deux premiers tomes de Darkmouth et il lui fallait rapidement une histoire aussi prenante. Pour autant je ne le sentais pas prêt à lire seul ce livre. Je me rappelle bien l'avoir lu en sixième, j'avais donc 1an 1/2 de plus, nous avions lu également Le Chien des Baskerville (qui reste mon roman préféré, le seul que je peux relire) ainsi que Frankenstein et Dr Jekyll et Mister Hyde ! Rien que ça ! Cette prof de français avait vraiment assuré, je garde un bon souvenir de ses cours et de cette année... Bref, avec la lecture à voix haute Coco profite aussi de cette histoire sans avoir trop peur.

L'avantage par rapport à 1995 c'est qu'on peut bénéficier d'extraits du film pour pimenter la lecture !  Loulou a donc appris la chanson des nains ...



Nous avançons doucement et je vais essayer d'exploiter un peu le thème.... à voir. J'ai fait le plein à la médiathèque pour repartir virtuellement au Japon aussi... je ne suis pas sûre que nous revenions dans le challenge le mois prochain. Peut-être visionnerons-nous "Fantastique Maître Renard" mais la lecture me semble peu probable.

Concernant le Japon, nous avions emprunté un joli jeu pour le Nouvel An chinois et il fait parfaitement la transition ! Takenoko ou l'histoire d'un panda offert par les Chinois aux Japonais. Nous y avons joué deux fois et nous avons trouvé la compréhension du jeu un peu compliquée... mais une fois compris les règles, je pense que notre troisième tentative sera vraiment agréable ! Beaucoup de stratégie dans ce jeu, beaucoup de "micro-règles" mais un jeu particulièrement beau.




vendredi

Roald Dahl, La potion magique de Georges Bouillon

Déjà le cinquième livre dans le challenge de ChickyPoo à l'occasion du centenaire de Roald Dahl.

La potion magique de Georges Bouillon. Nous avions déjà lu ce petit roman il y a deux ans environ. Nous l'avons donc redécouvert avec plaisir.

Comme toujours Roald Dahl nous fait voyager dans une fiction farfelue. Le thème de la grand-mère / vieille femme / sorcière qui terrifie un jeune enfant est au centre de l'histoire. Et encore une fois, comme dans Sacrées Sorcières ou Charlie et la Chocolaterie, Roald Dahl s'essaye à une recette incroyable, inimaginable même, qui donne des résultats spectaculaires. La caricature familiale est aussi pointée ici : le père, comme celui de Matilda, est vénale. La mère, comme celle de Matilda et comme d'autres mères dans Charlie et la Chocolaterie, semble un peu dépassée par la situation. Elle est très passive. Enfin, le héros est un enfant comme toujours !

Je laisse Loulou et Coco le définir:

-malicieux
-coquin
-inventif
-intelligent
-malin
-fouineur
-persévérant
-grand (plus que sa Grand - Ma)
-têtu

Voilà d'ailleurs une piste de réflexion autour de ce livre, le travail des adjectifs :






Pour exploiter ce livre, il y a aussi de nombreux questionnaires sur Internet. Nous avions un questionnaire à la fin du livre de la médiathèque de notre côté.

Et puis pour les férus de chimie, on peut toujours faire quelques expériences à la manière de Georges. De notre côté nous resterons simples et mélangerons du vinaigre et du bicarbonate ou de l'eau et de l'huile !


Et c'est le bon moment de faire un peu de maths pour les plus motivés.

Chez nous, on s'intéresse surtout à l'anatomie du mollet ces derniers jours après la blessure de Monsieur Papa au badminton !






mardi

Roald Dahl, Les Irrésistibles recettes. On a résisté !

Quatrième mois du challenge initiée par Chichy Poo.

Les Irrésistibles recettes.

Ouf, j'avais longuement hésité à investir dans tous les livres du challenge et j'ai finalement décidé d'emprunter l'exemplaire de notre médiathèque. 

"Dans ces Irrésistibles Recettes, vous trouverez le secret des régals délicieusement épouvantables qui émaillent les histoires de Roald Dahl : boissons et plats de résistance, mais aussi, bien sûr, gâteaux et bonbons...
«Frambouille», «Énorme crocodile», «Tarte aux oiseaux», «Spaghetti aux vers», «Surprise croustillante Wonka aux noisettes»... figurent dans ce livre gourmand que les fans de tous âges de Roal Dahl dévoreront."

J'avoue que devant ce menu, je pensais que l'esprit décalé de Roald Dahl serait au rendez-vous. Mais seul le titre était drôle, les recettes étaient bien réelles et le livre se trouvait d'ailleurs dans la section cuisine de la bibliothèque jeunesse.

Nous avons feuilleté le livre et seule la soupe de petits pois des Sacrées Sorcières a trouvé grâce à nos yeux. Les autres recettes ne nous pas du tout fait saliver. Ah, j'avoue, il y a une recette à faire avec des concombres. Mais des concombres en cette saison.... pour nous c'est non.


Du coup on va redémarrer pour ce nouveau mois avec La potion de Georges Bouillon et comme celui-là on l'a déjà lu il y a longtemps, on sait où on met les pieds !

jeudi

Découverte du jour : l'axolotl

Ce matin Loulou est allé en courses d'anniversaire avec Monsieur Papa. Et entre autres magasins ils ont fait un saut dans une animalerie pour voir le prix de la litière de chanvre pour les cochons d'Inde (comme ça vous savez tout ! ). Loulou est revenu mi-horrifié mi-passionné par une créature aperçue dans un aquarium. Il s'est empressé de la dessiner et là il a cherché dans ses livres pour trouver une sorte d'amphibien primitif qui y ressemble...

Comme il était désespéré de ne pas savoir quel était cet animal, faute de panneau dans le magasin, je viens de chercher sur Lilo (mon moteur de recherche super réactif et bon pour les associations) "lézard jaune aquarium animalerie".

Et viva Internet !

Nous venons donc de découvrir l'axolotl.




dimanche

Matilda, Roald Dahl. Le challenge continue.

Voilà le troisième livre du challenge Roald Dahl est terminé.
J'ai donc lu Matilda aux garçons.

Qu'en avons-nous pensé ? Ce n'est pas toujours évident de mettre ses idées en ordre après la lecture d'un livre. Les garçons, après une grande réflexion, ont trouvé des idées sur ce modèle:

Mlle Legourdin est méchante
Anémone et le triton
Télékinésie
Intelligente
Livres
Douce (Mlle Candy)
Argent (ses parents)


As-tu aimé ce livre ? Coco ( 8ans ) : Oui, j'ai adoré. Mon moment préféré c'est quand Mlle Legourdin renverse le triton de la cruche. Je n'ai pas aimé le papa de Matilda. Je relirais ce livre.
Loulou (10 ans ): Oui, j'ai aimé ce livre. Mon moment préféré c'est quand Julien Apollon mange l'énorme gâteau au chocolat. J'ai tout aimé et je le relirais.


via GIPHY


Nous avons ensuite regardé le film de Danny de Vito (1996).
Que penses-tu du personnage principal dans le livre vs dans le film ? Aimes-tu sa manière d'être ? Est-ce que tu l'imaginais de la même manière que dans le film ? Comment l'as-tu préféré(e) ? Qu'aurais-tu fait différemment ? 
Je l'ai préférée dans le film. Je l'imaginais comme ça. 
Je trouve que la coiffure de Matilda est mieux dans les dessins de Quentin Blake. Oui je l'imaginais comme ça, mais je l'ai préférée dans le livre. J'aurais juste changé sa coupe de cheveux.

Pareil pour les lieux ?
Je n'imaginais pas la maison de Matilda comme ça. Je la pensais plus belle, plus colorée. Et la maison de Mlle Candy n'était pas comme dans la description du livre.
La maison de Mlle Candy, je la voyais plus petite. Et le garage du père, je l'imaginais plus petit.  

Le scénario collait-il bien au livre ? Etait-ce mieux ou moins bien ? Qu'aurais-tu fait différemment ?
Non, c'était mieux le livre, j'ai aimé quand son frère embête Matilda. Mais j'aurais modifié la voix de Mlle Legourdin, plus grave !
Le scénario était un peu différent. Il manquait le passage avec le perroquet que j'avais aimé dans le livre. J'imaginais Mlle Candy blonde et je n'aurais pas changé le prénom d'Anémone. J'ai une toute petite préférence pour le livre.


Voilà notre petit compte-rendu. Les garçons ont vraiment pris du plaisir à cette lecture, ils ne voulaient jamais que je m'arrête ! Mais pour moi ce n'était pas évident de faire toute les voix (de la grosse voix de Mlle Legourdin à la petite voix de Matilda). Encore une fois, je suis touchée par les émotions qui transparaissent dans ce roman. Comment ne pas songer à l'enfance difficile de Roald Dahl en milieu scolaire ? Même si tout est exagéré, ça sent le vécu ... Difficile aussi de ne pas être touché par la vie de la petite génie Matilda, rejetée et incomprise par sa famille. Tout est bien qui finit bien... mais décidément, je suis trop sensible aux petits malheurs qui émaillent l'histoire !



Mon moment préféré c'est euh ... c'est plus un sentiment préféré, celui de la bienveillance de Mme Folyot, la bibliothécaire. C'est le seul moment vraiment paisible du livre.

Vous pourrez trouver une excellente critique de ce livre sur le blog Livroscope.

Merci Chicky-Poo pour cette découverte. On fait une petite pause avant d'attaquer les recettes !